图书图片
PDF
ePub
[blocks in formation]

L'ESSAI CRITIQUE EN FRANCE

PAR PAUL BOURGET

Il semble bien qu'il y ait, entre ces véritables espèces intellectuelles que l'instinct de la vieille rhétorique a fort heureusement appelées les Genres Littéraires, une lutte pour la vie, de tous points analogue à celle que soutiennent entre elles les espèces animales. Certains de ces genres, après avoir occupé tout le champ de la pensée contemporaine et manifesté leur énergie par la création d’quvres très nombreuses, s'anémient, s'appauvrissent, végètent, meurent. Ç'a été l'histoire du Poème épique, c'est aujourd'hui l'histoire de la Tragédie en France, du Drame en Angleterre. Au dix-septième siècle, et dans la première moitié du dix-huitième, Rotrou, Corneille, Racine, Voltaire coup sur coup, et autour d'eux une légion d'imitateurs inférieurs, attestent la vitalité d'un genre qui peut bien, au dix-neuvième siècle, produire encore, à intervalles éloignés, un spécimen remarquable, mais c'est là une exception presqu’archaïque. Comparez de même la production dramatique actuelle d'Outre-Manche à celle de la période Elisabéthéenne. Inversement, d'autres genres dont la force créatrice paraissait grêle, atténuée et pauvre, durant les époques précédentes, se développent dans la nôtre avec une vigueur, une richesse, une amplitude inconnues. Ainsi la Poésie Lyrique durant la première moitié du siècle ; ainsi de nos jours encore le Roman; et ce que j'appellerai, faute d'un terme plus exact, l'Essai critique. Cette ressemblance entre l'évolution des espèces littéraires et des espèces animales paraît démontrer que la nature emploie les mêmes procédés dans l'univers moral et dans l'univers physique. C'est. entre

xiii

+

« 上一页继续 »