Œuvres, 第 4 卷

封面
 

讀者評論 - 撰寫評論

我們找不到任何評論。

已選取的頁面

其他版本 - 查看全部

常見字詞

熱門章節

第 401 頁 - vers rappelle ceux que le vieux marquis de Saint-Aulaire improvisa chez la duchesse du Maine, qui, le pressant de lui dire un secret, l'appelait son Apollon : La divinité qui s'amuse A me demander mon secret, Si j'étais Apollon, ne serait pas ma muse : Elle serait Téthys, et le
第 360 頁 - a fait l'homme et la puce, et personne n'a trouvé cette fable. empruntée à Ésope, indigne de son recueil. Molière a fait dire à Orgon, dans le Tartufe , II se vint, l'autre jour, accuser D'avoir pris une puce en faisant sa prière ; et
第 381 頁 - en lambeaux des pilons le pressèrent ; II fat papier. Cent cerveaux à l'envers De visions à l'envi le chargèrent ; Puis on le brûle; il vole dans les airs ; II est famée aussi bien que la gloire. De nos travaux voilà quelle est l'histoire, Tout est fumée, et tout nous fait sentir Ce grand néant qui doit nous engloutir.
第 358 頁 - des fleurs Pouvait de sa piqûre adoucir les douleurs. Mais pour un lourd frelon, méchamment imbécile, Qui vit du mal qu'il fait, et nuit sans être utile, On écrase à plaisir cet insecte orgueilleux, Qui fatigue l'oreille, et qui choque les yeux.
第 401 頁 - était mieux d'employer ce mot dans la valeur que lui donne la prononciation, que dans celle que lui donne l'écriture ; c'était aussi l'avis de La Fontaine. Pour venir au chartier embourbé dans ces lieux, Le voilà qui déteste et jure de son mieux.
第 xiii 頁 - lieu d'en remettre une de boyau, il en «voulut une d'argent ; et la lyre, avec sa « corde d'argent, perdit son harmonie ". » Le résultat du scrutin prouva que l'académie française n'avait pas moins d'intelligence que le peuple romain. Les conteurs ont toujours exercé une grande influence sur les assemblées ; aussi voyons-nous plusieurs grands hommes de l'antiquité recourir aux fables
第 424 頁 - ogni tormento? S'a mia voglia ardo, ond' è'1 pianto e il lamento? S'a mal mio grado, il lamentar che vale? O viva morte, o dilettoso male, Come puoi tanto in me, s'io noi consento
第 424 頁 - consento, a gran torto mi doglio. Fra si contrari venti, in frale barca , Mi trovo in alto mar senza governo, Si leve di saver, d'error si carca, Ch'i medesmo non so
第 311 頁 - II a salué la patrie ! Un même jour a vu finir Ses maux, son exil et sa vie. L'institut de France comptait M. Regnault parmi ses membres. Un talent supérieur avait ouvert l'accès de la classe de la langue et de la littérature françaises à cet orateur, qui s'illustra fréquemment aussi à la tribune
第 15 頁 - LE CHIEN ET LE CHAT. Pataud jouait avec Raton, Mais sans gronder, sans mordre, en camarade, en frère. Les chiens sont bonnes gens; mais les chats, nous dit-on, Sont justement tout le contraire. Aussi, bien qu'il jurât toujours Avoir fait patte de velours, Raton , et ce n'est pas une histoire apocryphe, Dans la peau d'un ami, comme fait maint plaisant,

書目資訊